Réponse aux exigences du cahier de charges de la CAF

UPDATED: novembre 14, 2018

Mot du président du COCAN à l’occasion du point presse préparatoire à la 4e visite d’inspection de la CAF au Cameroun.

 

Je suis heureux de me retrouver parmi vous ce jour dans le cadre de ce point de presse relatif à l’état des préparatifs de la Coupe d’Afrique des Nations masculine de football que notre pays abritera en 2019.

A l’entame de mon propos, permettez-moi de remercier Monsieur le Ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, pour toutes les dispositions idoines prises pour assurer la bonne organisation de cette activité. La collaboration dynamique entre nos deux départements ministériels réaffirme l’efficience de la solidarité gouvernementale prescrite par Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

Je voudrais également vous remercier, surtout vous féliciter, Femmes et  hommes des médias, pour la forte mobilisation observée  ce jour qui démontre le grand intérêt que vous accordez  aux activités sportives en général et à celles qui touchent à la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations  de football Total Cameroun  2019.

Mon  propos va s’articuler autour des points ci-après :

  • Premièrement, le bilan sommaire de l’état des préparatifs de la CAN Total Cameroun 2019 ;
  • Deuxièmement, la préparation de la quatrième mission d’inspection de la CAF au Cameroun ;
  • Une conclusion

En ce qui concerne l’état des préparatifs de la CAN Total Cameroun 2019 à sept mois de la tenue de cet événement dans notre pays, le Comité d’Organisation Local, le Comité de Normalisation de la Fédération Camerounaise de Football, les ministères et structures partenaires, les entreprises nationales et internationales adjudicataires des travaux de construction ou de réhabilitation des différentes infrastructures, sous la très haute impulsion du Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Paul BIYA et la coordination de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, sont totalement mobilisés en vue de remplir de manière optimale toutes les exigences contenues dans le cahier de charges de la Confédération Africaine de Football.

En ce qui concerne les infrastructures, à sept mois du début de la compétition, il faut relever que depuis la première visite d’inspection de la CAF, le Cameroun a fait d’importants efforts en vue de leur arrimage aux exigences de la CAF ;

S’agissant des infrastructures sportives, 34 stades dont sept pour la compétition et 26 pour les entrainements sont en phase terminale pour les uns et opérationnels pour les autres dans les différentes villes-hôtes que sont Yaoundé, Garoua, Bafoussam, Douala et Buéa Limbe. Les différentes recommandations faites par la CAF lors des trois premières missions d’inspection et, notamment, le respect des plannings des travaux des différents chantiers sont mises en œuvre par  les responsables des entreprises adjudicataires qui se sont engagées à respecter scrupuleusement les délais contractuels.

En ce qui concerne les infrastructures hôtelières, tous les sites d’hébergement sont identifiés. Conformément au cahier de charges de la CAF, certaines bénéficient des aménagements conséquents alors que celles en construction les intègre directement. En dehors des infrastructures requises pour les dignitaires, les officiels de la CAF, les équipes, les arbitres et les journalistes accrédités, la CAF a recommandé l’établissement de la carte hôtelière du Cameroun au niveau des principales villes hôtes de l’événement. Cette carte hôtelière qui a été transmise à la CAF a été élaborée en collaboration avec le Ministère du Tourisme et des Loisirs qui a mis à disposition toutes les informations requises. Elle comprend les hôtels de toutes les catégories ainsi que des immeubles de standards honorables avec des appartements privés. Les adresses et les contacts des promoteurs de ces infrastructures sont également contenus dans ce document dont la mise en ligne est imminente.

S’agissant des infrastructures hospitalières, elles sont également précisées par le Ministère de la Santé Publique sur chaque site. Le Cameroun dispose, conformément au plan de couverture sanitaire transmis au COCAN par le Ministre de la Santé Publique, d’hôpitaux de référence ayant des plateaux  techniques conformes aux exigences de la CAF dans certaines villes-hôtes. Le renforcement desdits plateaux techniques confirmé par le Ministre de la Santé Publique est en cours dans les autres villes hôtes.

Les infrastructures aéroportuaires, routières, de communications et télécommunications, les voiries urbaines entre autres  font elles aussi l’objet d’une attention particulière. Les différentes administrations compétentes, qui en sont les Maitres d’ouvrage, assurent le suivi quotidien en vue du respect des engagements pris par le Cameroun.

En ce qui concerne le volet événementiel,

Le COCAN a lancé depuis trois mois, en relation avec le Ministère du Tourisme et des Loisirs et Lagardère Sports, l’agent marketing de la CAF,  la promotion de la destination Cameroun à travers une campagne d’affichage lors des rencontres de la Champions League africaine et de la Coupe de la CAF.

Par ailleurs, les sites devant abriter les centres d’accréditation, les villages-CAN et les Fans-zones ont été identifiés et les échanges sont en cours avec les structures compétentes de la CAF pour leur opérationnalisation.

L’intérêt  du COCAN est également focalisé sur les activités ci-après :

  • la préparation de la cérémonie de tirage au sort à organiser à l’issue des éliminatoires à une date à préciser par la CAF ;
  • la préparation des cérémonies d’ouverture et de clôture ;
  • La signature de l’Accord-cadre de l’Association organisatrice ;
  • La signature des Accords-villes ;
  • la conception et la production des visuels de la CAN TOTAL Cameroun 2019 avec le lancement des concours pour le choix de la mascotte et de la chanson officielle de la compétition ; le COCAN a transmis ce dossier à la CAF et attend son accord pour le lancement des concours.

Concernant le volet sportif, après le recrutement du staff technique et administratif des Lions Indomptables, un plan de préparation des Lions Indomptables a été élaboré par l’entraineur sélectionneur national. Ce plan  prévoit notamment une prospection large des meilleurs joueurs camerounais capables non seulement de permettre à l’équipe camerounaise de terminer de manière honorable les éliminatoires de la CAN, mais   de conserver le prestigieux trophée  de la compétition.

En somme, la mobilisation de tous les acteurs est générale. Les conseils et recommandations  de la CAF sont appliqués à la lettre afin de permettre à notre pays de remplir les exigences contenues dans le cahier de charge de la CAF. Dans le cadre de l’accompagnement du Cameroun pour relever le défi de l’organisation honorable de la prochaine CAN, nous voulons ici remercier très sincèrement la CAF pour toutes les mesures prises pour contribuer à garantir le succès mémorable de cette organisation  pour que cette organisation dans une dynamique de collaboration efficiente entre la CAF, le Comité de Normalisation et le COCAN. Des réajustements idoines des activités préparatoires sont opérés en permanence pour les arrimer aux normes édictées par la CAF et sont scrupuleusement respectés par toutes les parties prenantes.

C’est dans cette optique qu’il faut inscrire la première visite officielle au Cameroun du Président de la CAF, M. AHMAD, le 02 octobre 2018, avec en prime l’audience que le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA, a bien voulu lui accorder au Palais de l’Unité.

La visite du Président de la CAF est venue dissiper les déclarations erronées sur la capacité du Cameroun à accueillir la prochaine CAN. Le Président de la CAF a été formel lors de cette visite en déclarant je le cite : « Il n’y a pas de plan B pour la CAF ; la CAF n’a jamais réfléchi à un retrait de la CAN au Cameroun », a-t-il rassuré.

Pour sa part, lors de la cérémonie solennelle de Prestation de serment le 06 novembre dernier,  le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA, a réitéré tout l’intérêt qu’il accorde au sport en général et à  l’organisation de la prochaine CAN lorsqu’il déclare qu’il veillera, je le cite  « à apporter au secteur sportif, le soutien qu’il mérite, pour que les efforts que nous avons consentis pour accueillir la CAN 2019 reçoivent leur juste récompense », fin de citation.

Par ailleurs, des rencontres avec les anciennes gloires et légendes du football ont été amorcées afin de mettre en place des stratégies pour leur implication dynamique dans les activités d’organisation de la           CAN Total Cameroun 2019.

A ce jour, conformément au cahier de charges, toutes les parties travaillent en synergie à l’effet d’organiser une compétition selon les standards mondiaux dans le domaine.

C’est le lieu de relever que suite à une résolution de la réunion du Comité Exécutif de la CAF qui s’est tenu à Sharm El Sheikh en Egypte les 27 et 28 septembre 2018, la Commission de Sécurité de la CAF  a effectué au Cameroun une visite d’inspection de sécurité du 26 octobre au 1er novembre 2018. Cette commission a visité des infrastructures sportives et hôtelières concernées par la CAN Total Cameroun 2019.

Pendant la même période, les plus hautes autorités de la république qui coordonnent les activités d’organisation de la prochaine CAN leur ont accordé des audiences. Il s’agit en l’occurrence du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Président du COMIPCAN qui a bien voulu accorder aux membres de la délégation de la Commission de Sécurité CAF, une audience en date du 01er novembre 2018. Ce dernier leur a donné les assurances du Gouvernement à propos de toutes les dispositions prises pour sécuriser l’organisation de la CAN TOTAL Cameroun 2019. Par la même occasion, les hauts responsables en charge des problèmes de défense et de sécurité ont également accordé des audiences à la mission sécurité de la CAF et ont également rassuré la CAF de l’accompagnement du COCAN et des Commissions techniques mis en place pour assurer avant pendant et après, la sécurité de l’organisation de la prochaine CAN. Il s’est agi du Ministre Délégué à la Présidence chargé de la Défense qu’assistait le Secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la Gendarmerie Nationale et tout son État-major ; le Ministre de l’Administration Territoriale qui au-delà de ses missions régaliennes de sécurité est fortement impliqué dans l’organisation de la CAN à travers les Gouverneurs, Président des Comités des sites qui assurent la mise en œuvre des activités sur le terrain.

Par ailleurs, le Délégué Général à la Sûreté Nationale, Président du Comité interministériel de sécurisation de la CAN a également bien voulu accorder une audience aux membres de la Mission Sécurité de la CAF. Au cours de celle-ci, la mission a été édifiée sur les dispositions techniques pratiques qui sont des mesures d’avant-garde prises au niveau de tous les sites et qui ont été appréciées par la CAF.

Le Ministère des Sports et de l’Education Physique, Président du COCAN a eu une séance de travail et d’échange avec la mission qui a pu apprécier l’ensemble des dispositions prises au niveau de chaque commission technique pour l’organisation efficiente des aspects de sécurité.

Le travail avec la commission sécurité sur tous les sites a été un moment de consolidation et d’amélioration des réajustements des efforts de toutes les parties prenantes afin de s’arrimer aux exigences du cahier de charges de la CAF.

Il faudrait également préciser qu’en prélude à la mission d’inspection de la commission sécurité de la CAF, le COCAN a organisé les 24 et 25 octobre 2018 à Yaoundé,  un séminaire sur la sécurité à l’intention des responsables des commissions techniques du COCAN et des principaux responsables chargés de la sécurité des sites. Ce séminaire était  encadré par Monsieur Frédéric Giqueaux, Expert consultant sécurité recommandé par la CAF. Il visait à sensibiliser les participants sur les principes de la CAF en matière de sécurité et à trouver les meilleures stratégies d’harmonisation des interventions des différentes parties prenantes lors de la mission de la commission de sécurité de la CAF. Les échanges constructifs issus de cette rencontre ont permis le déroulement harmonieux du travail des membres de la Commission de sécurité de la CAF.

Permettez-moi  à présent d’évoquer les préparatifs de la prochaine mission d’inspection de la CAF. En effet, par correspondance en date du 4 novembre 2018, la Confédération Africaine de Football a saisi la Fédération Camerounaise de Football à l’effet d’annoncer la programmation au Cameroun de la quatrième visite d’inspection des infrastructures de la CAN Total Cameroun 2019, du 10 au 15 novembre 2018.

Cette  mission d’inspection sera composée de sept personnalités et sera conduite par Monsieur Anthony BAFFOE, Secrétaire Général Adjoint Sport et Développement de la CAF. Elle va concerner uniquement certaines infrastructures sportives dans les villes-hôtes de Yaoundé, Garoua, Bafoussam et Douala.

Comme pour les précédentes visites d’inspection, le COCAN a pris toutes les dispositions  pour assurer un séjour de travail honorable aux membres de la mission CAF, tant au plan de l’hébergement, de la logistique que de celui du transport pour lequel un  avion spécial a été affrété pour permettre les déplacements de Yaoundé vers les autres villes-hôtes afin de respecter scrupuleusement le chronogramme arrêté par la CAF.

À la suite des multiples réunions tenues dans le cadre de la préparation de l’arrivée de la quatrième mission d’inspection  entre les membres du COCAN et le Comité de Normalisation de la FECAFOOT, et en liaison avec les Comités locaux de site des villes-hôtes concernées, le programme détaillé définitivement approuvé par la CAF pour cette visite a fait l’objet d’une plaquette imprimée par le Comité d’Organisation Local  qui sera distribuée aux personnalités concernées.

Le Comité d’Organisation Local a également édité un autre document intitulé « Etat synoptique de l’organisation des activités de la CAN à la date du 31 octobre 2018 ».

Ces deux documents constitueront quelques-uns des éléments de référence pour le travail d’inspection contenus dans le kit qui sera mis à la disposition de chaque membre de la délégation de la CAF.

Mesdames et Messieurs les journalistes,

En définitive, je voudrais réitérer à l’endroit de l’opinion nationale et internationale que le Cameroun est totalement engagé à remplir le cahier de charges de la Confédération Africaine de Football.

A cet effet, je réitère mon appel à la mobilisation de toutes les intelligences et de toutes les compétences de notre pays, notamment  celles de la presse, pour que chacun, à sa manière, où qu’il soit, apporte sa pierre au succès de cette compétition.

En ce qui concerne particulièrement les hommes des médias, je voudrais vous remercier et vous féliciter pour le respect du protocole défini par les experts de la CAF lors de leurs différentes missions d’inspection. Le COCAN est entrain de prendre des dispositions pour vous permettre d’effectuer des descentes sur les différentes infrastructures, afin de faire découvrir aux populations de notre pays en général et aux fans du football en particulier, les réalisations de référence, prestigieuses et futuristes au profit de la jeunesse dans le cadre de l’organisation de la CAN Total Cameroun 2019.

C’est le message de circonstance de ce jour suite à quelques interrogations qui préoccuperaient quelques Camerounais. Ces interrogations sont légitimes car la CAN appartient à tous les Camerounais et le défi de réussir cette compétition est une cause nationale qui interpelle chaque Camerounais, où qu’il soit. Toute contribution positive, aussi modeste soit-elle, est importante pour assurer le succès de ce prestigieux événement.

Avec la très haute impulsion donnée par le Chef de l’Etat, ses très hautes instructions pour une préparation honorable de cette manifestation, la coordination minutieuse du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, l’implication dynamique des ministères techniques compétents, du Comité de Normalisation de la FECAFOOT,  des divers partenaires, des entreprises nationales et internationales concernées, c’est l’engagement permanent et solidaire de tous, concentré sur l’essentiel,  qui est la réussite de l’organisation de la CAN Total Cameroun  2019 qui  nous permettra de remporter le succès escompté.

Je voudrais remercier une fois de plus Monsieur le Ministre de la Communication pour sa collaboration. Je réitère également mes remerciements aux hommes et femmes des médias pour votre présence.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *