Les grands stades en construction se précisent

UPDATED: novembre 13, 2018

L’état d’avancement des travaux des infrastructures sportives sur le site d’Olembé à Yaoundé et de Japoma à Douala rassure à quelques mois de la date arrêtée pour la livraison des chantiers.

Le stade de 60.000 places du Complexe Sportif d’Olembé évolue visiblement. L’entreprise Piccinni, en charge de sa construction, a pris quelques mesures afin de respecter les plannings. Parmi elles, la mobilisation d’une main d’œuvre supplémentaire et les travaux de nuit, la multiplication des postes et des équipes de travail  ou l’augmentation de la cadence des travaux. En attendant la pose de la toiture et d’autres travaux de finition, des dispositions ont été prises afin que le gazon soit anticipé dans une zone d’ensemencement attenante, verdoyante à ce jour. Après la libération de l’aire de jeu par les grues et autres engins, cette pelouse sera transplantée au stade principal et permettre ainsi le spectacle des acteurs attendus en juin 2019. Les stades annexes A et B, prévus pour les entrainements des équipes, évoluent également, de même que le centre commercial, situé à l’entrée principale du stade. Les voies d’accès et autres parkings sont également en construction pour un nouveau visage du site d’Olembé.

STADE JAPOMA

STADE JAPOMA

En ce qui concerne le site de Japoma à Douala, la construction du stade principal et de ses annexes est bien avancée. La date de livraison des ouvrages est fixée au 31 décembre 2018. Il s’agit notamment du stade de 50.000 places assises pour la compétition et des stades annexes n°1 et 2 pour les entrainements. Pour le stade principal, la pose des gradins est achevée alors que les travaux des lots technologiques (électricité courant fort, courant faible, plomberie, climatisation, désenfumage, …) sont  en cours dans les vestiaires, les bureaux et autres locaux. Le gazon quant à lui pousse déjà au niveau de la pépinière du stade principal. Les mesures prises par l’entreprise pour respecter les plannings sont, entre autres, la mobilisation d’une main d’œuvre supplémentaire (personnel Turcs: 466, Nationaux : 1054, soit une mobilisation générale de 1520 employés), l’approvisionnement in situ de tous les éléments métalliques préfabriqués pour la charpente et couverture du stade principal.

SATDE JAPOMA

STADE JAPOMA VU PAR DRONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *