Communication

UPDATED: février 6, 2018

Le Cocan lance son programme télé.

L’édition zéro du magazine d’information et de sensibilisation du Cocan 2019 a été diffusée le 31 janvier 2018.

 

Une offensive communicationnelle percutante. Le moins qu’on puisse dire est que la stratégie de communication du Cocan 2019 se déploie avec efficacité. L’émission bilingue « Ambiance de Can », présentée par le duo Joly Koum et Jimla Nene tient ses promesses en marquant les esprits  dès le départ. Pour sa première diffusion, les téléspectateurs ont trouvé le temps presque court en dépit du format de 52 mn consacré au magazine. La raison est sans doute à trouver dans les contenus vivants, variés et colorés proposés par la production. Le casting est également à mettre à cet actif,  avec des plumes et des voix à la notoriété établie, parties prenantes du projet. Quelques vétérans sélectionnés sur le volet animent ainsi des rubriques bien choisies du programme. Alphonse Ateba Ndoumou a apposé sa signature au bas de l’éditorial de l’édition zéro. « La Can Total Cameroun 2019 c’est maintenant. En avant marche ! », appelle-t-il, à l’unisson. Le vieux briscard Geoff Ngwa, en posture d’analyste, démontre quant à lui, l’importance de la communication dans un contexte d’attente d’un méga événement à l’instar de la Can Cameroun 2019. C’est un autre caïd, dans le même programme, qui est chargé d’animer la rubrique « Souvenirs ». Pour l’édition zéro, Linus Pascal Fouda est allé à la rencontre d’un monument, d’une bibliothèque vivante, Abel Mbengue Moussi. L’homme de toutes les expéditions en Coupe d’Afrique des Nations depuis 1972 évoque, pour la postérité, le destin qui l’a conduit à faire office de reporter à la Radio nationale au moment où le Cameroun obtient son premier sacre continental en 1984 à Abidjan.

Abel Mbengue

Potentiel

A propos de la Can Cameroun 2019, l’édition zéro de « Ambiance de Can » a permis de cerner la structuration du Cocan Cameroun 2019, du Comité central d’organisation aux comités de sites en passant par la Direction du tournoi. L’émission a également permis de se faire une réelle idée sur le niveau des préparatifs du Cameroun en tant que pays hôte de la compétition, à la lumière de la première visite d’inspection de la Caf. Les spécialistes du football africain, en l’occurrence les journalistes internationaux Philippe Doucet, Mourad Zeghidi, Daniel Pautrat, ainsi que le consultant Louis Claude Moundzieoud ont laissé voir que le pays des Lions indomptables dispose d’un réel potentiel qui, bien utilisé, ne saurait le priver de l’organisation de la 32e édition de la CAN de football.

Daniel Pautrat

Avec autant d’atouts, l’émission « Ambiance de Can », propriété du Cocan, n’a pu que crever l’écran pour sa première diffusion. Sa périodicité mensuelle permet de la regarder très souvent jusqu’à qu’à la fin de la compétition en juillet 2019 et même au-delà. Bien plus, l’émission est diffusée dans au moins six chaînes de télévision parmi lesquelles Stv, Crtv, Canal 2 international, Vox Africa, Equinoxe Tv et  DBS. Cette dynamique s’ajoute à d’autres actions déjà mises en œuvre, conformément aux missions assignées au Cocan dans le domaine de la communication. C’est le cas de la campagne d’affichage grand public à travers le pays, dont la portée des visuels a été expliquée par le Professeur Alphonse Tonye lors de l’édition zéro de « Ambiance de Can ». En ce qui concerne les communications digitales, vous y êtes. Cliquez davantage pour découvrir les contenus inédits de ce site web.

Pr Alphonse Tonye

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *